Nous avons beaucoup de mal à recruter un (ou une) réceptionniste. Le salaire que nous offrons est pourtant plus que concurrentiel. Actuellement, c'est une firme de prêt de personnel qui nous dépanne, mais les personnes-ressources ne sont pas à la hauteur. Nous avons aussi l'habitude de mandater une firme type chasseur de têtes. Mais quoi que nous fassions, cela ne fonctionne pas. Le problème est ailleurs. Viendrait-il de nous ?

Lors d’une embauche, le salaire est important pour attirer des employés de qualité, mais à lui seul il ne suffit pas à attirer les meilleurs candidats. Nous sommes actuellement en situation de pénurie de main-d’œuvre et les candidats ont l’embarras du choix pour leur prochain emploi. Pour ce qui est de la firme de recrutement,…

Vous devez être membre pour accéder à ce contenu, ou vous connecter si vous possédez déjà un abonnement.

Il est mentionné dans la capsule d’explication de l’état des résultats que ça devrait être 50% ou moins du chiffre d’affaires qui devrait être consacré aux coûts des marchandises vendues. Quel serait le % visé dans le cas de services où le coût est un salaire?

Pour une entreprise de service, en général les coûts des marchandises vendus sont moins de 5% à 10% du chiffre d'affaires (photocopies, papiers, documents remis, plans, dessins, etc.). Par contre les salaires représentent environ 70 % du chiffre d'affaires, le reste va au loyer, au marketing, aux frais des gestions, etc.

Vous devez être membre pour accéder à ce contenu, ou vous connecter si vous possédez déjà un abonnement.